Signature du contrat de financement de 32,8 milliards de FCFA pour développer le réseau d’alimentation en eau potable et d’assainissement de la ville de Bamako

La BEI finance à hauteur de 50 millions d’euros le réseau d’assainissement et d’eau potable de la ville de Bamako

 

En marge des Journées Européennes du Développement, Dr. Boubou CISSE, Ministre de l’Economie et des Finances de la République du Mali et Ambroise FAYOLLE, Vice-Président de la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé un contrat de financement de 50 millions d’euros pour développer le réseau d’alimentation en eau potable et d’assainissement de la ville de Bamako. Ce financement s’inscrit dans le cadre du Programme Sectoriel Eau et Assainissement (PROSEA) mis en œuvre par les Autorités maliennes, en pleine adéquation avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Il s’agit d’un projet prioritaire pour la ville de Bamako confrontée à une urbanisation galopante, avec des besoins de plus en plus croissants en matière d’accès à l’eau. Il permettra très concrètement d’assurer un approvisionnement correct en eau potable de la capitale malienne et ses environs mais aussi de la doter d’un système d’assainissement durable et de qualité, l’objectif étant de répondre aux besoins urgents d’accès à l’eau potable des populations et ainsi améliorer leurs conditions de vie quotidienne.

Les infrastructures prévues dans le cadre de ce réseau sont nombreuses et d’envergure. Ainsi pour le volet d’eau potable dont la capacité sera doublée grâce à ce réseau (de 144 000 à 288 000 m³/jour), 25 000 m³ de nouveaux réservoirs, 30 km de conduites d’adduction, 545 km de réseau de distribution, comprenant 34 000 branchements et 600 bornes fontaines seront construits et mis en service d’ici 2021.

En tout, ce sont 2.5 millions de personnes qui bénéficieront à terme de ce nouveau réseau d’assainissement, 560 000 d’entre elles auront d’ores et déjà accès à l’eau potable dans un très proche avenir.

« Qui vous apporte l’eau, vous apporte la vie », dit un adage malien. Le 16 avril dernier, en Conseil des ministres, le Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, engageait le nouveau Premier ministre et l’ensemble de son gouvernement à mettre en œuvre, dans les meilleurs délais, le programme Présidentiel d’Urgences Sociales (PUS) qui couvre la période 2017-2020. Outre l’éducation, l’énergie, la santé et les pistes rurales, l’Axe 3 du PUS met un accent particulier sur l’accès à l’eau potable, porté au rang de priorité nationale. Le présent projet conforte aussi les efforts du Mali dans l’atteinte de l’Objectif 6 du Programme de développement 2030 des Nations Unies » a indiqué le Ministre malien de l’Economie et des Finances, Dr Boubou CISSE.

« C’est un projet d’envergure qui aura un impact fort sur l’amélioration de la vie quotidienne des habitants de Bamako et de ses environs a souligné le Vice-Président Ambroise FAYOLLE durant la cérémonie de signature. Grâce à ce financement européen, la ville de Bamako et ses environs seront dotés d’un service de distribution en eau potable et d’assainissement de qualité. Les nouvelles infrastructures vont pouvoir répondre aux besoins d’eau potable des habitants tout en augmentant les capacités de production, améliorer les conditions sanitaires tout en protégeant les ressources en eau de la pollution. Nous sommes très heureux de financer ce projet de développement durable qui s’inscrit dans notre action prioritaire en faveur du Mali. »

La BEI a également financé le schéma directeur d’eau potable de Bamako.

Le présent projet est co-financé par l’AFD, la BID, la BOAD et la BAD qui a axé son financement sur le Projet d’Assainissement de la Ville de Bamako.

Partenaire clef de l’Afrique dans le cadre des Accords de Cotonou, la banque de l’Union européenne a actuellement un encours financier de 21,5 milliards d’euros, dont 7.8 milliards d’euros pour l’Afrique Subsaharienne.

 

Note aux éditeurs

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

 

Friday, June 9, 2017
Back to Top