Signature d’accords Mali-Banque Mondiale : 52,2 milliards de FCFA pour financer deux projets stratégiques.

Dr Boubou CISSE, Ministre de l’Economie et des Finances et Madame Soukeina KANE, Directrice opérationnelle de la Banque Mondiale au Mali, ont signé deux accords de financement d’un montant total  52,2 milliards de  F CFA, mardi après-midi, au Ministère de l’Economie et des Finances du Mali, en présence de Madame Traoré Seynabou DIOP, Ministre de l'Equipement et du Désenclavement et de Monsieur Adama Tiémoko DIARRA Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Population.

Ces accords de financement sont destinés à la mise en œuvre de deux projets stratégiques pour le développement du Mali.

Le premier accord de financement, d’un montant de de 40,6 milliards de FCFA, est destiné au Projet d’amélioration de l’accessibilité en milieu rural (PAAR), tandis que le second, d’un montant de 11,6 milliards de FCFA, est un don de l’Association internationale de développement (IDA) qui servira à financer le Projet d’Amélioration du Système Statistique National.

« Je voudrais, ici, vous réaffirmer que le Gouvernement du Mali apprécie hautement l’appui constant et diversifié de la Banque mondiale en faveur du développement économique et social de notre pays, notamment à travers ces deux projets qui offrent des opportunités économiques et de création d’emplois. » a déclaré le Ministre de l’Economie et des Finances.

Le Projet d’amélioration de l’accessibilité en milieu rural, permettra « d’aménager et d’améliorer environ 1700 km de pistes rurales et profitera aux communautés paysannes ; en leur fournissant l’accès en toute saison aux services sociaux de base et indirectement aux populations urbaines ; qui bénéficieront des produits agricoles disponibles et moins chers. Le projet bénéficiera également à l'agro-industrie en facilitant l’accessibilité des produits agricoles aux centres de transformation, de conditionnement ou à l’exportation » selon le Ministre de l’Economie et des Finances, tandis que le Projet d’Amélioration du Système Statistique National,  « permettra de mieux outillés dans la collecte, l’amélioration de la qualité et la diffusion des données ainsi que le développement des ressources humaines et institutionnelles dans le domaine de la statistique ».

La directrice des opérations de la Banque mondiale au Mali, soulignera le caractère urgent des deux projets au regard de leur importance vitale dans le développement du pays. «Ces deux accords s’inscrivent dans le cadre d’un soutien constant que la Banque mondiale apporte aux efforts pour le développement économique et la réduction de la pauvreté au Mali » a-t-elle déclaré.

Elle a également salué les actions entreprises par le gouvernement dans les domaines du développement rural, de la réforme institutionnelle, notamment la promulgation de la nouvelle loi statistique au Mali.

Par la même occasion, Mme Soukeyna Kane annonce le nouveau cycle IDA 2018 pour lequel l’allocation du Mali a été doublée pour passer de 300 à 600 millions de dollars.

Thursday, August 3, 2017
Back to Top